Comme au tennis, chaque échange au squash commence par un service qui doit être fait dans les règles de l’art pour être conforme.

Comment exécuter un bon service

Quand un changement de service a lieu, le joueur qui sert, choisit son carré de service. Ensuite, s’il gagne la partie, il change de carré.

Pour que le service soit valide, il est impératif que la balle atteigne le mur frontal, dans la zone située au dessus de la ligne de service et rebondisse à l’intérieur du quart de court se trouvant à l’opposé du carré de service. Attention, il ne faut pas que la balle passe au-dessous des lignes des murs arrière et devant. Le service est faute si l’un des pieds du serveur se pose sur la ligne ou encore si sa balle affleure la ligne du mur frontal. Du coup, le serveur perd le point et ce sera son adversaire qui reprend le service en plus de gagner un point.

2 techniques efficaces pour surprendre son adversaire

La qualité du service est décisive pour qui souhaite prendre le dessus sur son adversaire. Voici deux techniques qui ont fait leur preuve.

Le service à la cuillère

Ce type de service consiste à envoyer la balle au plus haut possible, de façon à ce qu’elle touche le mur latéral ou l’angle se trouvant derrière la partie adverse. S’il est bien exécuté, le service à la cuillère est assez déstabilisant pour l’adversaire. Il lui sera alors difficile de réaliser un retour percutant.

Le service tennis

Il n’y a rien de mieux que le service classique au tennis pour prendre votre adversaire au dépourvu. Pour le réaliser, lancez verticalement la balle en l’air, puis frappez-la lorsqu’elle redescend de façon à ce qu’elle parte vers l’angle opposé. Attention, faites en sorte que la balle frappe à grande vitesse le mur frontal, si possible au-dessus de la ligne. De cette façon, la balle atterrira vite au sol.